Le sous-bois

Paysage d’ombre, de fraîcheur et d’humidité, le sous-bois est un lieu particulièrement fréquenté par les femmes autochtones qui peuvent marcher plusieurs jours, accompagnées de leurs enfants, pour y cueillir les plantes nécessaires à leur survie.

Aujourd’hui, la forêt et son sous-bois occupent un rôle primordial dans le maintien de notre équilibre vital, en participant à la régulation du climat et en servant de poumon à notre planète par le stockage des gaz carboniques.

Sous les arbres, cet écosystème fragile combine équilibre et harmonie. Dans ces réseaux complexes coexistent végétaux, animaux, insectes, champignons et bactéries. Cet équilibre entre les espèces contribue à faire du sous-bois un milieu foisonnant, riche, essentiel à l’être humain.

Le trille, plante fugace du Jardin des origines, incarne à elle seule la précarité du sous-bois. Cette délicate fleur blanche ou rouge est immanquable au printemps mais dès le mois de juillet, lorsque l’été est sec, le trille disparaît complètement de la surface du sol.

Jardin «Les 3 sœurs»
Trille blanc
Photo: Frédéric Coursol
Jardin «Les 3 sœurs»
Trille blanc
Photo: Maison Saint-Gabriel
LA SAINTE-CATHERINE
Fleurs d'ail des bois
Photo: Frédéric Coursol

Retour