les lieux

La Maison Saint-Gabriel

Une métairie

Pendant trois siècles, les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame administrent le domaine et participent à la vie de leur communauté en faisant fructifier la terre. Elles assument l’entretien de la maison, font l’école aux enfants et apprennent l’art de «tenir maison» aux jeunes filles de Montréal. Grande culture, culture potagère et élevage, une dizaine d’employés travaillent à la métairie.

La maison d’accueil des Filles du Roy

C’est à la Maison Saint-Gabriel, achetée en 1668, sur les berges du majestueux Saint-Laurent, près du fort de Pointe-à-Callière, que Marguerite Bourgeoys accueille les Filles du Roy.

Pendant quelque temps, la ferme de 30 arpents devient leur foyer jusqu’à ce qu’elles réussissent à s’adapter aux rigueurs du pays, à se débrouiller dans le monde difficile de la colonie... et à prendre mari.

jardin des Métayères
jardin des Métayères

Un musée animé et vivant

Le musée fait revivre à travers sa programmation les coutumes et traditions artisanales du 17e au 19e siècle.

Tous les dimanches d’été, des artisans spécialisés dans les métiers traditionnels viennent démontrer leur savoir-faire. Des événements recréent des faits importants de l’histoire avec animation et costumes d’époque. Des saynètes d’animation historique jouées par le Théâtre Catherine-Crolo évoquent la vie quotidienne à la ferme au temps des Filles du Roy.

En automne, contes et traditions font bon ménage avec la Semaine des quêteux, les Mémoires d’outre-tombe, la Soirée de menteries et la Sainte-Catherine.

Jamais l’histoire n’a été aussi vivante!

jardin des Métayères
jardin des Métayères