Mot de la directrice générale

Crédits photo: Michel Dubreuil

Un îlot d’histoire vivante au coeur de Montréal

En 2017, Montréal célèbre le 375e anniversaire de sa fondation. La Maison Saint-Gabriel préserve les vestiges de ces débuts et les partage avec le public depuis plus de 50 ans.

Notre musée, partie prenante de l’histoire de Montréal, profite de ces festivités pour souligner la contribution majeure de femmes d’exception au parcours méconnu. Sa nouvelle exposition 375 ans au cœur de l’action ! met en lumière le legs des communautés religieuses féminines de Montréal et rend hommage à celles qui ont activement participé à ériger l’une des plus belles métropoles de notre pays.

La Nouvelle-France regorge de personnalités masculines avec les explorateurs, les missionnaires, les miliciens, les gouverneurs et les intendants. Mais dès sa fondation, Montréal a connu d’importantes pionnières, sans qui notre histoire serait bien différente. Afin de jeter un nouveau regard sur ces femmes de vision, nous avons lancé la programmation 2017 en conviant les visiteurs à des dîners-causeries mettant en vedette trois grandes bâtisseuses de Ville-Marie. Animés par une historienne, À la table de Jeanne Mance, en janvier, À la table de Marguerite Bourgeoys, en février, et À la table de Marguerite d’Youville, en mars, démontrent notre souci de continuellement renouveler les manières de transmettre la mémoire.

L’engouement du public pour ces dîners-causeries, tous complets avant même la première, confirme la pertinence de notre initiative et nous encourage à poursuivre notre mission de façon originale et vivante.

Ainsi, plusieurs nouveautés vont dynamiser la programmation estivale de cette année festive. Notamment l’inauguration du « Jardin des origines » qui rappelle l’apport des femmes depuis les débuts de la colonie, en particulier des femmes autochtones avec leurs savoirs sur les plantes médicinales et l’agriculture. L’intégration des nouvelles technologies aux visites de notre site fait également partie des innovations à découvrir. Notre jeune public n’a pas été oublié, un atelier ludique et amusant a été développé à propos du jeu à l’époque de la Nouvelle-France.

Enfin, pour une troisième année, je suis particulièrement ravie de relancer la « Run  de pain » dans les rues de Pointe-Saint-Charles. En plus de susciter énormément d’attention des médias, cette reconstitution historique profite spécialement aux citoyens du quartier, gardant ainsi le musée au cœur de son milieu de vie.

Persuadée que vous allez apprécier votre prochaine visite à la Maison Saint-Gabriel, je tiens à vous inviter personnellement à venir partager notre passion pour l’histoire.

Madeleine Juneau
Directrice générale