Services

Le Réfectoire et le four à pain

Le Réfectoire

Le Réfectoire est ouvert du jeudi au dimanche. Repas à 12 h et 13 h 30 (sur réservation).

Le restaurant du musée, nommé le Réfectoire, vous accueille autour d’une longue table de 32 places. Au menu, un repas campagnard à la mode de Nouvelle-France, avec le pain et le potage. Vous vivrez une expérience unique avec un menu goûteux, servi dans une vaisselle reproduite d’après des éléments de la collection du musée, datant du 17e siècle.

Pour vous assurer une place au Réfectoire, il est préférable de réserver : 514 935-8136.

Pour des groupes de 20 personnes et plus, le Réfectoire peut ouvrir du mardi au dimanche
à 12 h et 13 h 30 et de 17 h à 19 h. Sur réservation.

Pour consulter le menu

Repas campagnard à la mode de Nouvelle-France, avec le pain et le potage
Photo: Pierre Guzzo
Le Réfectoire
Photo: Maude Laferrière
Le Réfectoire
Photo: Pierre Guzzo

Le four à pain

Un four à pain construit selon les règles de l’art
Les fours à pain extérieurs, souvent appelés «fours de l’été», étaient généralement construits en terre glaise et surmontés d’un petit toit pour le protéger des intempéries. Cette méthode artisanale traditionnelle de fabrication a été élaborée dès le 17e siècle. Sur une solide plateforme en pierre ou en madriers (la foutine), un âtre en ciment est coulé et lissé (la sole), et la porte est aussitôt installée. Le four est ensuite moulé avec de la glaise, bien pétrie avec de la paille, sur un gabarit fait d’aulnes. La forme intérieure de la voûte s'élève graduellement de la porte jusqu’à l’arrière du four pour assurer un bon roulement du feu. Elle lui donne l’allure d’un castor accroupi. Un petit toit est monté sur le four, qui va sécher pendant une semaine. Un premier feu brûle les aulnes et durcit la voûte. Le four à pain de la Maison Saint-Gabriel a été construit par l’artisan Jean Laberge.

[Voir les étapes de la construction du four à pain]

La cuisson du pain
Une fois le four bien chauffé avec un feu de bois, les cendres sont retirées. Il doit un peu refroidir pour atteindre la température adéquate, puis une fournée de plusieurs pains est mise à cuire. La cuisson dure environ 30 minutes.

Les pains sont cuits dans des moules ou bien directement sur la sole, selon le genre de pain que l’on a préparé. Il y a de nombreuses sortes de pain, comme le pain de ménage, mais aussi la miche, le pain à deux fesses, le pain tressé, le pain champignon ou le pain cuisse!

Cuisson du pain
Photo: Monique Tairraz
Pain
Photo: Monique Tairraz
Le four à pain
Photo: Pierre Guzzo

Le pain est servi au Réfectoire
Une fois cuit sur place dans le four, le pain est servi au Réfectoire, le restaurant du musée. Il accompagne le potage, une soupe riche et copieuse, comme on la servait au 17e siècle. Les visiteurs découvrent ainsi, pendant leur visite, des saveurs nouvelles… et très anciennes!

Renseignements et réservations:
Téléphone: 514 935-8136
Télécopieur: 514 935-5692
Adresse électronique: mjrcip@globetrotter.net